Cocorico, voilà la banane française !

banane française
Publicité L’Illustration, 1939 @ Fonds UGPBAN

En 1938, le comité de propagande du CIB (Comité interprofessionnel bananier) lance une campagne de promotion de la banane française. L’une des images les plus significatives correspond à l’encart paru dans LIllustration en 1939, celui d’un coq gaulois au plumage remplacé par un régime de bananes.

La publicité fait appel à un cliché fort, par l’intermédiaire du coq gaulois, qui doit frapper l’esprit des consommateurs. Le coq, comme symbole de la France, est ancien puisque les Romains utilisaient le terme gallus pour dénommer le coq comme les Gaulois. La Révolution et la République vont définitivement imposer le coq pour symboliser la France à la place du lys royal. On le retrouve sur les pièces de monnaie, les monuments aux morts…

S’emparer du coq dans une publicité dédiée à la banane, c’est donc faire appel au sentiment patriotique et rattacher les colonies à l’espace français.

À cette époque, la banane française provient des colonies les plus proches : les Antilles (Martinique et Guadeloupe), l’Afrique (Guinée, Côte d’Ivoire, Sénégal). Le gouvernement veut favoriser la production de la banane pour développer l’économie de son empire colonial. Il espère ainsi remplacer la banane qui provenait jusqu’alors des Canaries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.