Le champ de bananiers de Renoir

Cette semaine, pas de photographie mais un tableau impressionniste : le Champ de bananiers peint par Renoir en 1881.

bananiers de Renoir

La bananeraie de Renoir ne se situe pas aux Antilles mais en Algérie, non loin d’Alger la blanche que l’on distingue à l’arrière-plan du tableau.

En 1881, le peintre se rend dans cette colonie française en quête de nouvelles expériences artistiques, dans la mouvance de l’orientalisme d’Eugène Delacroix. Là, les couleurs, la nature foisonnante l’émerveillent.

La bananeraie représentée se situe dans le jardin d’essai du Hamma, créé en 1832 à Alger. Ce tableau s’inscrit à tout point de vue dans le mouvement impressionniste dont Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) est l’un des éminents représentants. Déjà, il s’agit d’un travail en plein air où la nature est mise à l’honneur, loin des paysages académiques peints en atelier. Les coups de pinceau si caractéristiques du mouvement pictural distillent la lumière à travers la végétation luxuriante prête à s’échapper de la toile. On a l’« impression » de voir les bananiers prendre vie sous nos yeux. À travers le camaïeu de verts, de bruns et de bleus, on sent le vent marin courber les longues feuilles des bananiers. Entre les pseudo-troncs, la fraîcheur et l’ombre apaisantes se devinent.

Le champ de bananiers est l’un des rares paysages purs peints par Renoir. Présenté au Salon de la Société des peintres orientalistes de 1895, le Champ de bananiers y est très remarqué. La Chronique des arts mentionne ce paysage « superbe sous la lumière égale du soleil ».

Allez vite découvrir ce magnifique tableau au musée d’Orsay à Paris.

Merci monsieur Renoir pour cette excursion hors du temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.