La marche des bananes… sur un air d’opérette !

Dans les années 20, la mode est décidément à la banane ! 3 ans avant Joséphine Baker et sa provocante ceinture de bananes, La marche des bananes est la réponse française au titre américain Yes ! We have no bananas.

marche des bananes
Partition de La marche des bananes @fonds UGPBAN

Un succès du théâtre de boulevard

Symbole de nouveauté et d’exotisme, la banane est au cœur de la revue 1924 ! présentée dans la salle de spectacle parisienne du théâtre des Nouveautés en 1923. Elle est interprétée par de célèbres comédiens : Brasseur, Régina Camier, Marie-Thérèse Berka…

Nos amis les Yankees

Ont des refrains exquis

Mais le dernier vraiment,

Insinue et comment

Que notre commerce est en panne

Et que nous n’avons plus de bananes

Cet insolent bobard

M’a rendu furibard

Et pour me renseigner

J’ai dit à mon fruitier :

« Voilà ce qu’on chante partout !…

Plus d’bananes ! qu’il a fait mais c’est fou !

Faut pas nous bourrer l’crane

Nous avons des bananes,

Oui des bananes et des impôts

Nous en avons plus qu’il en faut

Nous sommes sous un régime

Tell’ment, tell’ment sublime

Que des bananes et des discours

Nous en aurons toujours.

 La marche des bananes répond et parodie le célèbre titre, en provenance d’Outre-Atlantique, Yes ! We have no bananas paru quelques mois plus tôt. La chanson est surtout un prétexte pour protester contre les impôts qui pèsent sur les Français. Dans le cadre de la reconstruction du pays encore dévasté par la Première Guerre mondiale, les difficultés économiques sont nombreuses tandis que la population aspire à une nouvelle consommation. C’est reparti pour une nouvelle strophe !

 

Si nous détenons la partition dans notre fonds d’archives, nous n’avons pas retrouvé ce morceau mis en musique. Nous lançons donc un appel aux musiciens : vous avez envie d’interpréter La marche des bananes ? Nous nous ferons un plaisir de vous fournir la partition et de mettre en ligne votre interprétation. Contactez-nous !  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.